In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Powered by RS Web Solutions

Hamdy Ould Mouknass

"Les grands hommes sont plus grands que nature
dans les souvenirs; ce que nous voyons en eux c'est à
la fois le meilleur deux et le meilleur de nous"

Il Y a des hommes qui ont marqué de leur sceau indélébile la vie de leur peuple et de leur nation. Ils sont des héros. Hamdi OuId Mouknass est l'un de ces patriotes qui a de son vivant, tout donné à la nation Mauritanienne pour la construire et la sortir des ornières de la dépendance. Hamdi était: Un homme d'une piété et d'une moralité légendaire ceux qui l'ont côtoyés, l'opinion publique et la presse, le présentent comme un homme profondément pétri des valeurs de l'Islam et de la société Mauritanienne, courtois, généreux il était naturellement juste. Il aimait les choses simples et était trempé dans la Mauritanie profonde. Les qualifications d'un homme modeste, discret, sobre, pieux et affable sont employées à son propos par ceux qui l'évoquent. Toujours souriant et prévenant, il était très accessible, pourvu d'une autorité morale qui dépasse les frontières de son pays. Hamdi Ould Mouknass forçait l'admiration et le respect.

Un homme au service de la nation mauritanienne
Entré au gouvernement de la République au milieu des années 60, Hamdi Ould Mouknass a contribué grandement à bâtir la Mauritanie contemporaine. C'est dans un contexte International particulièrement instable et hostile que Hamdi OuId Mouknass s'est vu confier,
en 1968, le prestigieux poste de Ministre des Affaires Etrangères de la jeune et ambitieuse République Islamique de Mauritanie qui se devait d'accrocher ses galons d'Etat Souverain et se faire une place au sein du concert des nations respectées.

Une décennie durant, il conduisit la diplomatie

Mauritanienne qu'il eut la dextérité rare, de façonner. Homme de consensus, le Ministre des Affaires Etrangères qu'il fut était sollicité et consulté par les plus grands de ce monde pour des décisions aux implications géopolitiques de grande importance particulièrement pour l'Afrique. Les qualités de diplomate reconnu par la communauté internationale et l'Afrique lui ont valu d'être le recours-quasi unique en 1974 pour sauver l'élection du nouveau secrétaire général de l'OUA d'une impasse qui allait précipiter le continent dans d'insolubles contradictions. Mais, son pays et le Président Mr Moctar OuId Daddah ne pouvaient laisser filer pareille opportunité. Fidèle à ses convictions, Hamdi Ou Id Mouknass, surnommé "l'Homme des situations difficiles" avait promu la diplomatie et le dialogues entre les peuples et les nations, initié des rencontres internationales desquelles se sont souvent Constitués les socles d'une paix durable. Cela a été le cas en 1969. En effet, son initiative de réunir à New York les ambassadeurs des pays islamiques accrédités auprès de l'ONU, après l'incendie de la mosquée El Qods, a conduit à une rencontre au sommet des souverains, Chefs d'Etat et de gouvernement. Cette première conférence tenue à Rabat fut l'occasion pour le président de la République Me Mokhtar Ould Daddah de fouler pour la première fois le sol Chérifien. De cette rencontre était née l'idée de la conférence Islamique, haut lieu de dialogue entre lespeuples d'Afrique, d'Asie et d'Europe.

Un homme préoccupé pour l'Unité nationale

Hamdi Ould Mouknass était un homme particulièrement préoccupé par la fragilité de la cohésion sociale . Sa conviction était qu'il fallait s'attaquer aux vraies questions sur les quelles Il était partisan infatigable d'une Mauritanie profondément réconciliée avec elle-même et qui assume fièrement sa double appartenance arabe et africaine. Hamdi Ould Mouknass a affirmé en 1997, dans les colonnes du magazine Jeune Afrique" " politiquement, je me situe là où j'ai toujours été à savoir loin de tout extrémisme, de tout fanatisme et profondément concerné par le devenir de mon pays, son unité, son indépendance et sa prospérité. En tout état de cause, j'essayerai chaque fois que je peux, de là où je suis et de la manière qui sied d'être utile à la Mauritanie".Au plan intérieur, le combat de Hamdi était traversé de part en part par le souci d'asseoir les bases d'une unité Nationale durable. C'est alors que le chantier de la construction nationale qu'il a érigé avec ses compagnons prenait forme au fur et à mesure à travers un parti politique l'Union pour la Démocratie et le Progrés (UDP) que le 15 Septembre 1999 le phare s'est éteint, la Mauritanie perdait un de ses plus illustres fils.

 Biographie de : Hamdi Ould Mouknass Né en 1932 à Dakhlet Nouadhibou (ile de Tidra)
1941 - 1947 : Medersa et. Ecole primaire de Boutilimit
1948 - 1954 : Cours Normal de Boutilimit
1955 - 1956 : Secrétaire de son père, Chef général de Tribu
1956 - 1957 : Chef de Cabinet Ministre de la Fonction Publique
1957-1959: Lycée Michelet et Lycée Massenat à Nice
1960 - 1966 : Faculté de droit à la Sorbonne
1966- 1968 : Haut Commissaire à la jeunesse et au Sport
Du 05/07/1968 au 03/04/1970 : Ministre des Affaires Etrangères et de la coopération
Du 03/04/1970 au 13/04/1970 :Ministre de la Défense
Du 13/04/1970 au 10/07/1978: Ministre des Affaires

Etrangères et de la coopération

Le 11/06/1993, il crée un parti du Centre, l'Union pour la
Démocratie et le progrès [U.D.P) qu'il présida jusqu'à son décès le 15 Septembre 1999.
Le 18/11/1997 au 15/09/1999, Ministre Conseiller à la Présidence de la République.

Diplôme obtenus
- Brevet Elémentaire à Boutilimit
- Baccalauréat au Lycée Massenat de Nice
- Licence et Doctorat en Droit public (Relations Internationale) à la Sorbonne(Paris)